Contenu extrait des programmes Life de Bretagne Vivante - SEPNB
http://www.life-sterne-dougall.org
http://www.life-phragmite-aquatique.org
http://www.life-moule-perliere.org

Bretagne Vivante - Société pour l'Etude et la Protection de la Nature en Bretagne
186, rue Anatole France
BP 63121
29231 Brest cedex 3
Tél : 02 98 49 07 18
Fax: 02 98 49 95 80

L'île de la Colombière

Localisation
 

Au large de Saint-Jacut-de-la-Mer dans les Côtes d'Armor, cet îlot rocheux fait partie de l'archipel des Hébihens.


Histoire de la colonie



L'île accueille une colonie mixte de sternes pierregarin, caugek et de Dougall depuis la fin des années 1960.

 

La présence de la Dougall n'est pas annuelle à la Colombière, mais quelques couples s'y reproduisent depuis 1975. C'est le deuxième site qui accueille régulièrement la sterne de Dougall en Bretagne.


En 2007, les effectifs ont été relativements élevés et la productivité moyenne. En effet, 205 couples de sterne caugek ont élevé environ 100 poussins jusqu'à l'envol, 150 couples de sterne pierregarin ont produit environ 150 poussins et 7 couples de sterne de Dougall ont élevé 4 ou 5 jeunes.

En 2010, seulement 59 couples de sterne caugek ont mené un unique poussin jusqu'à l'envol et si 10 couples de sternes de Dougall ont tenté de s'y reproduire, aucun n'a pu élever de jeune. Les perturbations entraînées par des attaques régulières de faucon pèlerin en sont la cause. Les sternes pierregarin s'en sont mieux sorties puisque 66 couples ont mené 23 jeunes à l'envol.

 

Actions particulières

Grâce au partenariat avec le Conseil Général des Côtes d'Armor, propriétaire du site et la mairie de Saint-Jacut-de-la-Mer, l'île de la Colombière est placée "sous haute surveillance".


Bretagne Vivante met en place un gardiennage quotidien en mer de mai à août. L'équipe locale veille également à protéger la colonie contre d'éventuels prédateurs.


 


Règlementation

La Colombière appartient au Conseil général des Côtes d'Armor qui a confié la gestion à Bretagne Vivante par le biais d'une convention depuis 1998.

L'île de la Colombière est protégée par arrêté interpréfectoral de protection de biotope depuis 1985.

Entre le 15 avril et le 31 août, l'accès est interdit sur la partie terrestre de l'île et dans une zone de 100 mètres autour de celle-ci délimitée à partir de la laisse de basse mer de coefficient 90.

L'arrêté concerne également le banc de sable et de galets au sud-est de l'île qui découvre à 2 mètres au-dessus du zéro des cartes marines.