Moule perlière d'eau douce, description de la Margaritifera margaritifera (Bretagne, Normandie)

Rivières vivantes de Bretagne et de Normandie : Mobilisation pour le retour de la moule perlière d'eau douce

Une action coordonnée par :

Actualité

31 mars 2017

Recueil d'expériences

Qu'avons nous fait ces six dernières années ? Consultez notre Recueil d'expériences du programme LIFE...

23 janvier 2017

Rapport final 2016

Le rapport final est en ligne avec ses produits livrables et ses annexes !

30 juin 2016

6e Lettre d'information

La sixième lettre d'information est en ligne ! Venez la découvrir !

21 mars 2016

Les mulettes du Sarthon à la loupe !

Des prélèvements ont été réalisés sur certaines mulettes du Sarthon...

07 janvier 2013

Reportage sur Pêche TV

Un reportage sur le LIFE mulette est disponible sur Pêche TV !


Ils mettent en œuvre le programme :

Bretagne Vivante sepnb, Fefe peche 29, Collines Normandes, S.I.A.E.S., Parc Naturel Regional Normandie Maine

Ils financent le programme :

Life, Natura 2000, Région Basse-Normandie, Région Bretagne, Conseil Général des Côtes d'Armor, Conseil Général du Finistère, La Manche, Eau Seine Normandie
Plan du site | Impression | Mise à jour : 13/11/2018

État des populations

Autrefois florissantes dans les rivières et fleuves de la région holarctique (Nord de l'Amérique et du continent eurasien), les populations de mulette déclinent partout dans le monde, à l’exception peut-être des noyaux du nord de l’Europe comme sur la péninsule de Kola en Russie.

 

Un déclin récent

En France, la moule perlière était historiquement présente dans la majorité des cours d’eau des massifs anciens. Mais aujourd’hui une réduction d’au moins 50 % de sa population en 10 ans est notée par l’UICN. En Europe Centrale, on estime que 90 % des moules perlières ont disparu au cours du XXe siècle. Gilbert Cochet estime qu’elles auraient disparu de plus de 60 % des cours d’eau français dans lesquels elle était présente au début du XXe siècle avec des diminutions d’effectifs de plus de 90 %.

 

Statuts juridiques de l’espèce

La moule perlière est devenue une espèce protégée par la loi française depuis l’Arrêté du 7 octobre 1992 et le Décret n°99-615 du 7 juillet 1999. Elle est également inscrite aux annexes II et V de la Directive « Habitats-Faune-Flore » et à l’annexe III de la convention de Berne. En 2010, la liste rouge de l’UICN la classe dans la catégorie "endangered" (menacée, en voie d’extinction). Elle est en effet considérée comme faisant face à un très grand risque d’extinction à l’état sauvage dans un avenir proche.

 


Rivières en France où est présente la mulette (Noël Gouilloux, Catiche production)

Taille des populations

Aujourd’hui, différentes études d’inventaires, notamment menées par Gilbert Cochet (2000) et Philippe Quéré (1997), évaluent à moins de 100 000 le nombre d’individus présents en France, répartis sur environ 80 rivières :

  • 59 dans le Massif Central et dans le Morvan : bassins versants du Cousin, de la Cure, de l’Yonne et du Ternin ;
  • 18 dans le Massif Armoricain (en Bretagne et Basse-Normandie) : le Blavet et ses affluents, l’Aulne et ses affluents, le Scorff, le Sarthon, l’Airou, la Rouvre, le bassin versant de l’Elorn ;
  • 2 dans les Pyrénées ;
  • 1 dans les Vosges ;
  • 1 dans le Haut-Languedoc.

Sur ces 80 rivières, une petite dizaine seulement abrite encore des populations fonctionnelles, c’est à dire avec de la reproduction et du recrutement de jeunes individus. Autrement dit, capables de maintenir voire d'augmenter ses effectifs. Deux rivières, la Truyère et la Dronne (Massif Central), regroupent environ 30 % des effectifs nationaux.

Note :

Théoriquement, dans une population viable, la distribution des différentes classes d’âges doit refléter la qualité du recrutement mais aussi la longévité des individus. Un recrutement peut être considéré comme adéquat quand 20 % de la population a moins de 20 ans. Seules quelques très rares rivières montrent encore cette proportion. Une mortalité de 10 % par décennie est considéré comme soutenable si le recrutement est normal.

© Bretagne Vivante | Réalisé par Agence Internet - Cognix Systems sur outil de gestion de Contenu (CMS) | Accueil | Mentions Légales | English version