Protection des rivières, cours d'eau en Bretagne et Normandie

Rivières vivantes de Bretagne et de Normandie : Mobilisation pour le retour de la moule perlière d'eau douce

Une action coordonnée par :

Actualité

31 mars 2017

Recueil d'expériences

Qu'avons nous fait ces six dernières années ? Consultez notre Recueil d'expériences du programme LIFE...

23 janvier 2017

Rapport final 2016

Le rapport final est en ligne avec ses produits livrables et ses annexes !

30 juin 2016

6e Lettre d'information

La sixième lettre d'information est en ligne ! Venez la découvrir !

21 mars 2016

Les mulettes du Sarthon à la loupe !

Des prélèvements ont été réalisés sur certaines mulettes du Sarthon...

07 janvier 2013

Reportage sur Pêche TV

Un reportage sur le LIFE mulette est disponible sur Pêche TV !


Ils mettent en œuvre le programme :

Bretagne Vivante sepnb, Fefe peche 29, Collines Normandes, S.I.A.E.S., Parc Naturel Regional Normandie Maine

Ils financent le programme :

Life, Natura 2000, Région Basse-Normandie, Région Bretagne, Conseil Général des Côtes d'Armor, Conseil Général du Finistère, La Manche, Eau Seine Normandie
Plan du site | Impression | Mise à jour : 13/11/2018

Les gestes au quotidien

La qualité de nos cours d’eau dépend aussi de chacun d’entre nous. Un premier moyen d’agir est de s’informer plus amplement sur les zones humides et de porter le message activement sur leur valeur irremplaçable. De plus, pour les propriétaires fonciers de zones humides, plusieurs mesures économiques et fiscales sont mises en œuvre et proposées afin de les préserver voire les restaurer.

 

Agir au quotidien

Extrait du site réalisé par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne Prenons soin de l'eau !

- Tolérez les herbes folles, cela aidera les communes à renoncer aux pesticides

- Apprenez à vos enfants qu’une rivière en bonne santé est une rivière vivante et non une succession de plans d’eau, cela facilitera les opérations de «renaturation des cours d’eau» qui contribue à l’amélioration de la qualité de nos rivières

- Acceptez qu’une zone humide le reste, ne soit ni exploitée ni imperméabilisée, car nous avons besoin de véritables infrastructures naturelles…

Merci pour votre aide !

Fiscalité et protection des zones humides

Rapport de Rodolphe Seyrig 2007

La rivière est vivante, respectons la !

"Mon Quotidien" du 18 mars 2011, second cahier réalisé en collaboration avec les agences de l’eau et l’ONEMA : lien

Les guides techniques d'Eau et rivières de Bretagne

Divers guides sont en téléchargement sur le site d'Eau et rivières de Bretagne : ici

- Trame Verte et Bleue
- Les Schémas d'Aménagement et de Gestion des Eaux

- Utiliser des produits d'entretien écologiques : un atout pour la santé et l'environnement

- Réduire l'usage des pesticides

- Protection, entretien et valorisation du bocage

- Economiser l'eau, une nécessité pour la collectivité

- Inventaire et préservation des zones humides dans les Plans Locaux d'Urbanisme

- etc.

On vous dit brav'eau "Protéger les rivières et les zones humides"

La chaine locale auboise Canal 32 propose réguliérement une émission en partenariat avec l'Agence de l'eau Seine- Normandie : "On vous dit brav'eau", pour mettre en valeur des actions positives en faveur de l'eau. Dans l'un des derniers épisodes, une association et un syndicat de rivières se démènent pour protéger les cours d'eau et les zones humides dans le nord-ouest de l'Aube !

Des gestes simples pour préserver la biodiversité au quotidien
Extrait du site du Ministère de l'environnement 

La biodiversité, c’est la vie. Notre vie. Et chacun d’entre nous peut à son échelle participer à sa protection. Vous aussi vous pouvez participer au quotidien :

- Profitez des fruits et des légumes de saison, vous protégez ainsi les écosystèmes en respectant les cycles naturels et limitez aussi la consommation en énergies fossiles.

- Laissez agir la Nature en favorisant les alliés naturels de vos cultures. Utiliser la lutte biologique et les auxiliaires naturels des cultures : pour les jardins, c’est souvent suffisant.

- Pour vos plantations, préférez les espèces locales et maintenez ainsi les écosystèmes existants. Adaptées au sol et au climat, les plantes locales sont beaucoup plus résistantes et vous éviteront d’utiliser des produits chimiques.

- Nourrir des animaux sauvages bouleverse leur cycle naturel et l’équilibre fragile de l’écosystème dans lequel ils vivent. Abstenez vous et observez plutôt leur comportement alimentaire naturel.

- Ne cueillez pas dans la nature une plante que vous ne connaissez pas. Il peut parfois s’agir d’une espèce protégée. Sa cueillette peut entraîner sa disparition et bouleverser son écosystème.

- Ne participez pas à l’introduction d’espèce envahissante. Les invasions biologiques sont aujourd’hui considérées par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) comme la seconde plus grande menace après la destruction de l’habitat, et devant la pollution et la surexploitation des milieux par l’Homme.

- Ne relâchez jamais une espèce exotique (animal ou plantes) dans la nature. Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) peuvent constituer un danger pour la biodiversité. Adressez vous aux services du ministère de l’écologie.

© Bretagne Vivante | Réalisé par Agence Internet - Cognix Systems sur outil de gestion de Contenu (CMS) | Accueil | Mentions Légales | English version