Bretagne Vivante, programmes Life : sterne de Dougall

Actualité

31 mars 2017

Recueil d'expériences

Qu'avons nous fait ces six dernières années ? Consultez notre Recueil d'expériences du programme LIFE...

23 janvier 2017

Rapport final 2016

Le rapport final est en ligne avec ses produits livrables et ses annexes !

30 juin 2016

6e Lettre d'information

La sixième lettre d'information est en ligne ! Venez la découvrir !

21 mars 2016

Les mulettes du Sarthon à la loupe !

Des prélèvements ont été réalisés sur certaines mulettes du Sarthon...

07 janvier 2013

Reportage sur Pêche TV

Un reportage sur le LIFE mulette est disponible sur Pêche TV !




Plan du site | Impression | Mise à jour : 13/11/2018

Sterne caugek

Description

 

La sterne caugek Sterna sandvicensis est la plus massive des 4 espèces de sternes nicheuses de Bretagne. La queue est peu fourchue et les plumes noires de la tête forment une huppe en été.

Envergure = 90 cm ; Longueur = 40 cm


Statut
Elle est considérée comme localisée en France  et en déclin en Europe.
La population française compte 6500 couples nicheurs en 2006.


Résumé de la saison de reproduction en 2007 en Bretagne pour la sterne caugek

En 2007, un minimum de 1 314 couples a niché en Bretagne, soit une diminution de 22 % par rapport à 2006 (1684 couples) et de 39 % par rapport à 2005 (2 147 couples nicheurs).
Suite à l'échec de l'installation des sternes caugek en baie de Morlaix en 2006, elles sont revenues y nicher en 2007. Au contraire le nombre de couples a été divisé par 4 sur l’île aux Moutons avec un effectif inférieur à 500 couples, ce qui n’était pas arrivé depuis 2001. Il est possible qu’une partie des reproducteurs ait choisi une autre colonie mais en l'absence de marquage des individus, il est impossible d'en savoir davantage.

Un couple de caugek s’est reproduit pour la première fois dans la rivière d’Etel (Iniz er Mour) et dans la rivière de Pénerf (îlot du Riom).
L'espèce se répartit essentiellement en 2007 entre l'île aux Dames (64 %), l’île aux Moutons (18 %) et la Colombière (15 %).

La production en jeune (nombre de jeune par couple) est mauvaise en 2007, autour de 0,15 jeune/couple.



Résumé de la saison de reproduction en 2010 en Bretagne pour la sterne caugek

 

Dans les Côtes-d’Armor, seule l’île de La Colombière a accueilli l’espèce en 2010. La reproduction a échoué une première fois le 29 mai. Les sternes caugek se sont réinstallées à partir de début juin et de façon très étalée dans le temps jusqu'en juillet. Une attaque de faucon pèlerin le 17 juillet entraîne l'abandon des 59 couples installés. Un seul poussin s'était alors envolé.

 

En baie de Morlaix, l'installation des sternes caugek, comme l'essentiel de la saison, ont été fortement perturbés par les attaques de faucon pèlerin (54 entre le 15 mai et le 26 juillet). 1 000 à 1 200 couples ont niché, menant 390 poussins à l'envol, soit 0,33-0,39 jeune par couple, ce qui est inférieur à 2009 (0,49-0,54). Malgré les attaques constantes, les sternes se sont maintenues sur le site, sans doute en raison d'une alimentation de qualité dans le secteur de la baie de Morlaix.

 

Aux Glénan, 944 à 1 000 couples ont été dénombrés à l’île aux Moutons. La production n'est pas très élevée (0,50-0,53 jeune par couple) et très proche de celle de 2009. Globalement, la production 2010 en jeunes (0,43 jeune par couple) est moins bonne qu'en 2009 (0,52) et bien inférieure à celle de 2008 (0,82).





Carte de répartition des colonies de sternes caugek en Bretagne en 2010

Pour connaître le nom des colonies, se reporter à la carte des colonie de sternes
© Bretagne Vivante | Réalisé par Agence Internet - Cognix Systems sur outil de gestion de Contenu (CMS) | Accueil | Mentions Légales | English version