Bretagne Vivante, programmes Life : phragmite aquatique

Plan du site | Impression | Mise à jour : 13/11/2018
La migration en Bretagne

Le phragmite aquatique est un migrateur transaharien complet c'est à dire que la totalité de la population mondiale hiverne au sud du Sahara, en Afrique tropicale.

La France accueille le phragmite aquatique en migration postnuptiale de manière importante (vraisemblablement 100% de la population mondiale), ainsi qu'une part (peut-être marginale ?) en migration prénuptiale.

De la fin du mois de juillet au début du mois d'octobre, le phragmite aquatique va faire halte dans les marais littoraux le long de la Manche et de l'Atlantique. Les principaux sites concernés sont, du nord au sud, l'estuaire de la Seine, la roselière de Genêts en baie du Mont-Saint-Michel, la baie d'Audierne, l'estuaire de la Loire et l'estuaire de la Gironde. Mais d'autres sites peu étudiés pourraient s'avérer des étapes supplémentaires accueillant un grand nombre de Phragmites aquatiques, telle que la Brière, comme le montrent les 80 captures réalisées en 2009 sur ce site, à la suite de la première opération de baguage conséquente.

 

Cependant, les haltes migratoires ne se résument pas à ces grands sites et l'ensemble des zones humides fréquentées par l'espèce, petites et grandes, forment un réseau dense et cohérent de haltes tout au long du littoral ouest, du département du Nord aux Pyrénées-Atlantiques.

 

 

De 1980 à 2008, le nombre de contacts connus sur le territoire national est de 4395 phragmites aquatiques : 4194 captures et 201 observations. La carte ci-dessous figure la répartition de l'espèce en France en migration. Elle montre la localisation de la migration postnuptiale le long du littoral Manche-Atlantique, ainsi qu'une voie discréte de migration prénuptiale par le littoral méditerranéen, la vallée du Rhône, la Lorraine et l'Alsace.

Elle montre aussi l'importance des contacts dans l'ouest du pays en migration postnuptiale. La région Grand Ouest composée par la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire représente 86% des contacts nationaux. La Bretagne a elle seule représente 47% des contacts nationaux entre 1980 et 2008.

© Bretagne Vivante | Réalisé par Agence Internet - Cognix Systems sur outil de gestion de Contenu (CMS) | Accueil | Mentions Légales | English version